POLLINIS
Des nouvelles de notre combat
POUR UNE AGRICULTURE SANS PESTICIDES RESPECTUEUSE DES POLLINISATEURS
Newsletter
 
 
S T O P   E X T I N C T I O N
 
 
 

Chère amie, cher ami,

Une partie de notre équipe vient de passer quelques jours sur l’île de Groix, auprès d’un conservatoire de l’abeille noire locale parmi les mieux protégés en France grâce à sa situation insulaire, et où les scientifiques s’intéressent à l’extraordinaire capacité de résistance et d’adaptabilité de ces butineuses ancestrales de nos territoires.

Présentes sur notre continent depuis un million d’années, ayant su résister à deux glaciations et s’adapter aux multiples changements et particularités des territoires avec lesquels elles ont co-évolué depuis des siècles, ces abeilles libres et sauvages, tantôt domestiquées, tantôt chassées, tantôt essaimant au gré du vent, sont de véritables petites forces de la nature, sur lesquelles nous espérons pouvoir compter pour faire face au déclin inquiétant des abeilles à miel et de tous les pollinisateurs.

À l'initiative de POLLINIS, un programme scientifique a été mis sur pied pour étudier les stratégies que les abeilles noires de l’île de Groix arrivent à mettre en place, sans intervention humaine, pour cohabiter avec l’acarien Varroa destructor, qui décime les ruches partout en France et en Europe… Le résultat est impressionnant : qu’elles soient domestiques ou sauvages, en ruche ou en essaim dans la nature, les abeilles noires de Groix réussissent à s’adapter à ce parasite et à réduire son impact sur la colonie !

Notre équipe noue désormais de nouveaux partenariats pour étendre ces connaissances partout en France, et trouver des solutions naturelles et pérennes afin de permettre aux apiculteurs de lutter contre les parasites et virus qui affaiblissent leurs colonies, en respectant la biologie de l’abeille.

Malheureusement, ces butineuses solides et tenaces sont dangereusement menacées. Si rien n’est fait pour la protéger, l’abeille noire locale pourrait disparaître d’ici 15 ans seulement, affaiblie par des hybridations malencontreuses avec des abeilles importées pour servir l’industrie du miel, sélectionnées pour leur productivité mais non adaptées aux conditions locales ; et décimée par les intrants chimiques de synthèse répandus en quantités astronomiques dans son environnement.

Pour protéger ces précieuses abeilles au patrimoine génétique unique au monde, directement dans leur milieu naturel, des conservatoires de l'abeille noire ont vu le jour un peu partout sur le territoire. Grâce au soutien des donateurs de POLLINIS, un petit paradis pour l’abeille locale a pu être par exemple créé au cœur des Cévennes : la Vallée de l’abeille noire.

Ce projet, qui est désormais autonome, a permis de réinstaller d’abord une agriculture traditionnelle dans le périmètre du conservatoire (le sarrasin), puis un verger avec des arbres fruitiers locaux, sans pollution chimique pour les abeilles. Un rucher-tronc typique de l’apiculture ancestrale cévenole a aussi été construit > nous vous invitons à le découvrir dans cette vidéo pleine d’espoir et de poésie :

 

Pierre Rustin

Quelques minutes à la découverte des abeilles locales dans les ruchers-troncs traditionnels des Cévennes, restaurés grâce aux donateurs de POLLINIS.

Ces petits sanctuaires, hélas encore trop peu nombreux, ne sont toujours pas protégés par la loi : les abeilles qui s’y trouvent ne disposent d’aucune autre protection que la détermination des apiculteurs qui veillent sur elles, et le bon vouloir des habitants alentour…

Pour obtenir la protection juridique des zones conservatoires d’abeille noire, une cinquantaine d’organisations européennes fédérées par POLLINIS se mobilise au sein de la coalition SaveLocalBees, et plus de 300 000 citoyens soutiennent déjà leur démarche.

Merci à toutes les personnes qui agissent à nos côtés pour défendre et protéger les abeilles locales ! Qui parlent d’elles à leurs proches, et qui nous aident, par leur engagement ou leurs dons, à faire connaître leur déclin et soutenir les projets qui permettront la conservation indispensable et urgente de ces pollinisatrices irremplaçables.

Bien cordialement,

L’équipe POLLINIS

PS : pour nous aider à sensibiliser un maximum de personnes sur le déclin des abeilles locales et les solutions pour l’enrayer d’urgence, partagez cette newsletter autour de vous ! Merci d’avance !

Facebook Twitter Messenger WhatsApp


Ruchers troncs des Cévennes

PATRIMOINE APICOLE

POLLINIS restaure les ruchers-troncs

L’association a participé à la restauration de ces ruchers traditionnels cévenols, qui transmettent aujourd'hui la mémoire d'une apiculture ancienne, respectueuse de la biologie des abeilles noires.

> LIRE LA SUITE


La Valée de l'abeille noire. Yves Élie

LIVRE

« La Vallée de l'abeille noire » : retour d'expérience

Il y a plus de dix ans, Yves Élie Laurent s'était donné pour objectif de créer « le pays où les abeilles ne meurent pas ». Retour sur cette expérience unique soutenue par les donateurs de POLLINIS.

> LIRE LA SUITE


Varroa ©FabioMerelli/Shutterstock

PROJET SCIENTIFIQUE

Aider les abeilles à vivre avec le varroa

POLLINIS lance en France les premières expérimentations du protocole « Darwin's black bee box » mis au point par des scientifiques pour faire cohabiter les abeilles domestiques et le parasite Varroa destructor sans traitement acaricide.

> LIRE LA SUITE



Pour recevoir toutes nos informations et projets pour la défense et la conservation des abeilles locales, cliquez ici.

Voir ce message en ligne

 
 
 
Nos actions pour la sauvegarde des abeilles locales ne sont possibles que grâce à votre soutien.